Initiations pèche

Découverte ou initiation pèche, je vous propose divers techniques
Que vous soyez seul ou en groupe, adulte ou enfants, il est toujours possible de découvrir ou s’initier à une nouvelle technique.
Si vous pratiquez déjà, mais souhaitez vois si vous avez les bons gestes, ou perfectionner votre technique, vous pouvez aussi faire appel à moi.

Pêche à la mouche (ou pêche au fouet)  :

Principe :

Cette technique qui consiste à propulser un leurre appelé mouche artificielle pour tromper le poisson ( mouches réalisées à partir de plumes, poils, ou matériaux synthétique assemblés sur un hameçon).
La difficulté de cette technique, considérée à tord comme un art, est de propulser ce leurre qui ne pèse rien, à l’aide d’une canne et d’un fil, à une distance raisonnable et en maîtrisant le lieu de chute de façon à être suffisamment précis et discret pour que le poisson vienne prendre le leurre.

Apprentissage :

Tout est donc dans la gestuelle de lancer, qui nécessite un accompagnement pour progresser vite et acquérir les bons gestes.
Il est plus facile d’apprendre que de corriger, mais rien n’est perdu si vous avez souhaité débuter seul.
N’hésitez pas à franchir le pas, vous verrez que ce n’est pas si difficile que ça, et que l’on peut rapidement prendre ces premiers poissons.
je vous démontrerai que cette pêche n’est pas réservée à une élite comme certains aiment le faire croire.
Au programme de cette initiation pèche : histoire de la pêche, évolution et présentation du matériel, apprentissage de la gestuelle de lancer.
Il est aussi possible de voir ou même de réaliser le montage d’une mouche.

Pêche au feeder :

Principe :

Cette technique de la famille de la pêche au coup a pour principe de pêcher sur une zone précise à l’aide d’une canne de 3 à 4 mètres qui possède un scion (bout de la canne) très sensible.
Les touches sont donc détectées par les tremblements du scion avec la ligne en tension..
C’est une pêche de fond, où l’amorçage est réalisé à l’aide d’une cage (appelée feeder).
C’est une technique ludique, qu’il est possible de pratiquer aussi bien en étang qu’en rivière ou en carpodrôme.
Pêche technique, intéressante et apportant son lot de surprises, on ne sait jamais ce qui sera au bout de la ligne.
Gardons, carpes, tanches, barbeaux, chevesnes, …. les espèces de poissons possibles au bout de la ligne sont multiples….

Apprentissage :

Venez découvrir cette technique qui ne nécessite pas un matériel lourd et qui permet de prendre beaucoup de plaisirs.
Au programme de cette initiation pèche : connaissance du matériel, montages et techniques, gestuelle de lancer, et …. pêche bien sûre (carte de pêche obligatoire)

Pêche des carnassiers au leurres :

Principe :

C’est une des techniques de pêche en pleine expansion, surtout au niveau des jeunes générations de pêcheurs.
La montée en puissance est due à l’arrivée du street-fishing, (pêche de rue), et des compétitions organisées.
Plus besoin de prendre des appâts vivants pour attraper les carnassiers.
La relâche des poissons est aussi facilité car celui ci n’a pas le temps d’avaler le leurres.
Cette technique est donc aussi plébiscitée car elle s’inscrit dans les « nouvelles valeurs » de la pêche : no-kil (ne pas tuer) et catch and release (attraper et relâcher).
La gestuelle de lancer peut faire la différence sur cette pêche, il est donc intéressant d’apprendre celle ci.
La diversité des leurres, métalliques (cuillères, lames vibrantes, …), durs (crankbaits, jerkbaits, crawlers, …), souples (créatures, shad, finess, … ) est une véritable jungle pour les non initiés…
Les cannes, spinning (lancer classique) ou casting (lancer « américain ») sont aussi parfois déroutants lorsque l’on souhaite se lancer à la découverte de cette « nouvelle » technique de pêche.

Apprentissage :

Je vous propose dans cette initiation pèche, c’est de vous aider à découvrir les leurres, le matériel, la gestuelle et de vous donner quelques clefs pour démarrer dans la traque des carnassiers (truites, perches, brochets, sandres, black-bass).

Pêche (coup) à la méthode chinoise

Principe :

Technique venant de Chine, avec des cannes télescopiques spécifiques, légères, solides, et d’une extrême souplesse.
Elle consiste à prendre à l’aide d’une ligne avec un ou deux hameçons, les poissons à la pate. Des flotteurs spéciaux permettent de visualiser non seulement les touches, mais aussi le délitement de la pate.
Cette technique peut être utilisée pour capture des petits poissons blancs, mais aussi des carpes de très bonne taille…. sensations assurées car vous êtes en combat direct avec le poisson…

Apprentissage :

Très rapide, après avoir pris connaissance avec le matériel et le montage de la ligne, c’est direction le bord de l’eau (rivière, étang, ou carpodrome pour tenter de capturer vos premiers poissons avec cette technique qui vous plaira j’en suis sûre.

Pêche aux appâts naturels et toc à la nymphe :

Principe :

 Pour la pêche aux appâts naturels, il s’agit du fameux « toc ». Technique ancienne qui consiste à présenter un appât naturel (teigne, ver, larves d’insectes, …) aux poissons, en le faisant dériver à la vitesse du courant pour qu’il paraisse libre et donc non suspect.

Pour le toc à la nymphe, c’est une technique mise au point par Laurent Jauffret, savant mélange entre le toc, le coup et la mouche.
Fruit de multiples expériences et années de pratique de la pêche, cette technique permet de présenter non plus un appât naturel mais une nymphe (empruntée à la pèche à la mouche), avec une canne anglaise, à la façon du toc….
C’est une technique très productive lorsque l’on sait la pratiquer.

Apprentissage :

Comme pour le feeder, un grand nombre d’espèces de poissons peuvent se laisser prendre au jeu, ce qui ouvre les possibilités de prises et les surprises….
Venez découvrir ces deux techniques lors d’une journée au bord de l’eau.
Au programme de cette initiation pèche : matériel, montages, gestuelle de lancer, et pêche