Pêche aux appâts naturels et toc à la nymphe

La pêche aux appâts naturels, plus communément appelée « toc » est une pêche principalement pratiquée pour rechercher les truites.

Cette technique consiste à faire dériver de façon naturelle une esche (souvent un vers, une teigne, …) au fond de l’eau. Cette technique tire son nom du « toc » que l’on perçoit dans la canne ou sur le doigt qui tient le fil, lorsque le poisson prend l’esche.
Laurent Jauffret, à mélanger cette technique avec la pêche en nymphe (pêche à la mouche) pour mettre au point au fil des années, une technique de pêche appelée toc à la nymphe.
Le toc à la nymphe se démarque par un matériel et un montage spécifique.

Le lancer, puis le port de la canne et le suivi de la ligne pour éviter les dragages et conserver une bonne présentation dans la veine d’eau en fait une pêche technique et très proche de la technique du toc « normal ».

Le toc à la nymphe ajoute un flotteur (bouboule) qui permet une présentation plus simple de l’esche une meilleure visualisation des touches que le toc « ancienne version ».

La prestation

Au programme, découverte du matériel, des montages, réalisation d’une nymphe, et apprentissage de la gestuelle en action de pêche.
Et on l’espère, la prise de quelques poissons.

Tarif

1/2 journée
1 personne90 €
2 personnes80 € / personne

Période

Pas de période particulière puisque nous pratiquerons sur rivière de seconde catégorie avec un mode de pêche autorisé pendant la période de fermeture du brochet.
Toutefois, pour des soucis de confort lié à la météo, il es préférable de privilégier les mois de mars à octobre pour réaliser cette prestation.